nord


nord

nord [ nɔr ] n. m. inv. et adj. inv.
• 1549; nort 1190; north déb. XIIe; angl. north
I N. m. inv.
1Celui des quatre points cardinaux correspondant à la direction du pôle qui est situé dans le même hémisphère que l'Europe et la majeure partie de l'Asie. poét. septentrion. Actuellement, le nord géographique correspond assez exactement à la direction de l'étoile polaire. Vents du nord : aquilon (poét.), bise, mistral, tramontane. Le nord de l'Italie. Pièce exposée au nord, en plein nord. Nord magnétique, indiqué par l'aiguille aimantée et ne coïncidant pas exactement avec le nord géographique. — Loc. Perdre le nord : s'affoler (cf. Perdre la tête). — AU NORD DE... : dans une région située dans la direction du nord par rapport à un lieu donné. Au nord de la Loire (cf. Au-dessus de).
2(Avec la majuscule) Ensemble des pays, partie d'un ensemble géographique qui est la plus proche du nord. Pays, peuples du Nord. nordique . Bruges, la Venise du Nord. Le Nord canadien. Loc. Afrique, Amérique du Nord. La mer du Nord. Le Grand Nord : la partie du globe terrestre située près du pôle Nord.
(En parlant de la France; opposé à Midi ) Les gens, un homme du Nord. fam. chtimi. L'ensemble des départements qui se trouvent le plus au nord de la France (Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne). Habiter dans le Nord. La gare du Nord à Paris. Le Nord : région administrative française formée par les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Les industriels du Nord.
Les pays industrialisés (par opposition aux pays du Sud en voie de développement). Dialogue Nord-Sud.
II Adj. inv. (majuscule dans les noms propres) Qui se trouve au nord. septentrional. Hémisphère Nord. boréal. Pôle Nord. arctique. Latitude nord. Le cap Nord, en Norvège. La banlieue nord de Paris. Le portail nord d'une cathédrale. ⊗ CONTR. Midi, sud.

nord nom masculin invariable (ancien anglais north) Un des quatre points cardinaux, situé dans la demi-direction de l'axe de rotation terrestre telle qu'un observateur, situé au point où cet axe perce la Terre et regardant au-dessus de sa tête, voit les étoiles se déplacer dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. (Abréviation : N.) Partie d'un pays, d'une région, qui se trouve en direction du nord. Exposition vers le nord : Cet appartement est en plein nord. Pays situés dans l'hémisphère Nord, à des latitudes élevées (avec majuscule). Ensemble des pays industrialisés, par opposition aux pays en voie de développement (le Sud). [Le dialogue Nord-Sud a été inauguré en 1975 par la Conférence sur la coopération économique internationale.] ● nord (citations) nom masculin invariable (ancien anglais north) Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Je chéris l'Arioste et j'estime le Tasse ; Plein de Machiavel, entêté de Boccace, J'en parle si souvent qu'on en est étourdi ; J'en lis qui sont du Nord et qui sont du Midi. Épître à Huetnord (difficultés) nom masculin invariable (ancien anglais north) Orthographe Le nord, point cardinal. Voir grammaire : points cardinaux. ● nord (expressions) nom masculin invariable (ancien anglais north) Au nord de, dans un lieu situé plus près du nord, relativement à un autre : Senlis est au nord de Paris. Bois du Nord, sciage d'épicéa (bois blanc) et de pin sylvestre (bois rouge) importé de pays nordiques. Écoles du Nord, se dit des anciennes écoles artistiques des pays du nord de l'Europe, Flandre, Hollande et Allemagne surtout. Familier. Perdre le nord, être désorienté, perdre la tête. ● nord (synonymes) nom masculin invariable (ancien anglais north) Partie d'un pays, d'une région, qui se trouve en direction...
Synonymes :
Exposition vers le nord
Contraires :
- sud
nord adjectif invariable Situé au nord : La partie nord de la ville.nord (synonymes) adjectif invariable Situé au nord
Synonymes :
- boréal
- hyperboréen
Contraires :
- méridional
- sud

Nord
(mer du) mer bordière de l'Atlantique (env. 547 000 km²), cernée par les côtes de G.-B., de France, de Belgique, des Pays-Bas, d'Allemagne, du Danemark et de la Norvège. S'ouvrant sur l'Atlantique par un large seuil que jalonnent les îles Orcades et Shetland, elle est reliée à la Manche par le pas de Calais et à la Baltique par plus. détroits. Peu profonde, elle a un rôle écon. considérable: elle borde des pays industrialisés (import. ports de comm.), elle est poissonneuse, elle recèle d'immenses réserves de pétrole et de gaz naturel au large de l'écosse, de la Norvège et du Danemark.
————————
Nord
département franç.; 5 739 km²; 2 531 855 hab.; ch.-l. Lille . V. Nord-Pas-de-Calais (Rég.).
————————
Nord
n. m. et adj. inv.
rI./r n. m.
d1./d Celui des quatre points cardinaux auquel on fait face (dans l'hémisphère boréal) lorsqu'on a l'ouest à gauche et l'est à droite. (Abrév.: N.)
|| Au nord de: dans la région située vers le nord par rapport à (tel lieu). Au nord de Paris.
|| Loc. fig. Perdre le nord: n'être plus tout à fait lucide et raisonnable, perdre la tête.
(En tournure négative.) Il ne perd pas le nord: il sait défendre ses intérêts.
d2./d Partie septentrionale (située vers le nord) d'une région, d'un pays, d'un continent. Le nord de la France, de l'Europe.
(Dans les noms propres.) Afrique du Nord. Amérique du Nord.
|| Absol. (Avec une majuscule.) Les peuples du Nord, des pays septentrionaux. Le Nord canadien.
rII./r adj. inv. Situé au nord. Le pôle Nord. La porte nord de la ville.

⇒NORD, subst. masc.
A. —Point cardinal qui se trouve dans la direction de l'étoile polaire; pôle, direction, exposition, espace, aire de vent correspondants. L'ombre du tuyau marquait le nord sur la carte (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p.151). Il demanderait une chambre au nord, tout à fait au nord, sans aucun soleil (MAUPASS., Contes et nouv., t.1, Voy. santé, 1886, p.549):
1. Écoute (...) le doux vent haut placé entre l'est et le nord, respire le pin et la menthe du petit marais salé, dont l'odeur gratte au grillage comme la chatte!
COLETTE, Naiss. jour, 1928, p.47.
SYNT. Vent du nord; le nord de la France; du nord au sud; se diriger, marcher vers le nord; remonter au nord, vers le nord.
(Subst. +) du nord. (Ce) qui est situé dans cette direction par rapport à un point donné. À quatre heures, le soleil ayant tourné, je fermai les volets du Nord et ouvris ceux qui donnent au Midi (BOSCO, Mas Théot., 1945, p.39). Ce quartier de Grenade (...) escalade la colline du nord (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p.111).
Au nord de (+ subst.). En un lieu situé dans cette direction par rapport à un point donné. À quelque temps de là il achetait (...) une délicieuse habitation au nord de la vallée, face à l'est sous le premier toucher de la lumière (PESQUIDOUX, Livre raison, 1932, p.210).
Expr., ASTRON., MAR., MÉTÉOR.
1. Nord astronomique, nord vrai. Pôle boréal. L'angle utile pour le plomb est représenté par un secteur de 50 degrés dirigé un peu à l'ouest du nord astronomique (ÉLIE DE BEAUMONT, Stratigraphie, 1869, p.553).
2. Nord magnétique. Point du monde vers lequel se dirige l'aiguille de la boussole et qui diffère plus ou moins du nord vrai (d'apr. SOÉ-DUP. 1906).
3. Étoile du Nord. Étoile polaire. Grâces à la terre qui est si belle en quatre saisons! Au frère Soleil et à la soeur Lune, à l'étoile du Nord! (JOUVE, Trag., 1920, p.144).
4. Faire le Nord (vieilli). Se diriger vers le nord, faire route vers le nord. Depuis la fin du coup de vent jusqu'à la découverte de l'île Grande (...), il avait fait constamment le Nord (Voy. La Pérouse, t.1, 1797, p.74).
5. Le vent est au nord. Le vent souffle, vient du nord. La mer était fort grosse, les vents au Nord (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.73).
6. Perdre le nord (fam.). Être perdu, désorienté; ne plus savoir où l'on est:
2. Ces chemins étaient bien gentils, mais ils désorientaient, surtout dans cette lumière indécise de l'aube. Au détour d'un rideau d'arbres, Angelo se trouva nez à nez avec un uhlan qui avait aussi perdu le nord.
GIONO, Le Bonheur fou ds OEuvres romanesques complètes, Paris, Gallimard, 1977 [1957], p.1089.
Au fig. S'affoler. Synon. perdre la tête, la boussole. [Le plus souvent à la forme négative] Garder son sang-froid, son bon sens; ne pas perdre de vue son intérêt. Comment n'eût-il [V. Hugo] pas perdu un peu le nord devant les délirants hommages dont il était l'objet (L. DAUDET, Fant. et viv., 1914, p.12). Vous avez du chagrin bien sûr, mais vous ne perdez pas le nord (MAURIAC, Noeud vip., 1932, p.244).
B.Vieilli, littér. [Avec ou sans majuscule, selon qu'il y a personnification ou non] Vent du nord. Le lierre aux coups du Nord frissonne sur la porte (LAMART., Confid., 1849, p.126):
3. Qu'il falloit peu de choses à ma rêverie! Une feuille séchée que le vent chassoit devant moi, une cabane dont la fumée s'élevoit dans la cîme dépouillée des arbres, la mousse qui trembloit au souffle du nord sur le tronc d'un vieux chêne, une roche écartée, un étang désert où le jonc flétri murmuroit!
CHATEAUBR., Génie, t.1, 1803, p.435.
C. —[Avec majuscule de nos jours; gén. employé seul, parfois suivi d'un adj. indiquant une aire géographique déterminée] Partie septentrionale du monde, d'un ensemble géographique, d'un pays. Afrique du Nord, Amérique du Nord; pays, peuples du Nord. Les Américains du Nord voudraient soutenir les Américains du Mexique et du Pérou (STAËL, Consid. Révol. fr., t.2, 1817, p.394).
En partic.
Le Grand Nord. La partie du monde située près du pôle boréal. Il n'y a plus de forêts, dans le Grand Nord, mais seulement des steppes recouvertes de buissons rabougris, d'arbres étiques (D. OGRIZEK, Les Pays nordiques, Paris, Odé, 1957, p.412). La découverte en 1932 de gisements importants dans le grand Nord canadien (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.18).
♦Partie septentrionale de l'Europe, opposée au Midi; plus particulièrement, cette partie considérée autrefois comme froide, lointaine et comprenant des pays tels que la Prusse, la Pologne, la Russie, les pays scandinaves. La France, située entre le ciel ardent du Midi et les régions rêveuses du Nord (BONSTETTEN, Homme Midi, 1824, p.54). Le romantisme est fils du Nord, et le Nord est coloriste; les rêves et les féeries sont enfants de la brume (BAUDEL., Salon, 1846, p.104):
4. Empereur d'Europe! Sultan d'Asie! Voilà les deux seuls titres qu'on gravera sur son mausolée. Un obstacle: l'immense Russie! (...). Oui, il [Napoléon] vaincra l'autocrate du Nord et l'entraînera, tsar vassal, suivi de ses hordes de cavaliers sauvages, à la conquête de l'Orient.
COPPÉE, Bonne souffr., 1898, p.106.
[P. allus. au vers de Voltaire: C'est du nord aujourd'hui que nous vient la lumière]:
5. Ce n'est pas du Nord aujourd'hui
Que m'arriverait la lumière;
Du Midi non plus, en dernière
Analyse. Du Centre, oui?
Non. Mais d'où? De nulle part, —là!
VERLAINE, OEuvres compl., t.3, Épigrammes, 1894, p.260.
♦Région septentrionale de la France, comprenant en particulier les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Un homme du Nord; les gens du Nord. Pour savoir où s'établir, ils passèrent en revue toutes les provinces. Le Nord était fertile, mais trop froid (FLAUB., Bouvard, t.1, 1880, p.14).
SYNT. Climat, région, houillères, plaines du Nord; dans le Nord; partir pour le Nord; la Compagnie (du Chemin de fer) du Nord; la gare du Nord.
P. méton. Ensemble des habitants correspondants. Dès le moment où Simon de Montfort et ses croisés se mirent en marche, l'affaire changea d'aspect. Elle devint la lutte du Nord contre la féodalité du Midi et la dynastie toulousaine (BAINVILLE, Hist. Fr., t.1, 1924, p.67).
D. —[Sous une forme ell., dans des tours relevant gén. de la géogr., de la mar., de la météor.]
1. avec valeur d'adj.
a) Qui est situé au nord. Hémisphère, pôle nord; côte, latitude nord; Atlantique Nord; Pacifique Nord. Doubler le cap le plus Nord de l'Amérique (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.598). À midi la neige déjà fondue excepté au rebord des croisées nord (GIRAUDOUX, Siegfried et Lim., 1922, p.217).
b) Qui vient du nord. Courant nord. Le vent était nord; cet homme évidemment nageait pour aller prendre le vent au delà de la pointe Fontenelle (HUGO, Travaill. mer, 1866, p.228). Le vent dans quelques heures bousculera un désert modelé, pendant des mois, par le vent Nord (SAINT-EXUP., Courr. Sud, 1928, p.57).
2. avec valeur d'adv.
a) Dans la direction du nord. Papadakis qui était au gouvernail donna franchement un coup de barre. On montait plein nord (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.176).
(Verbe +) nord et sud. Dans une direction qui va du nord au sud. De ce point, le littoral courait assez régulièrement nord et sud (VERNE, Île myst., 1874, p.95).
b) En provenance du nord. Par ce temps où il vente nord (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p.7).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: nord «Plusieurs écrivent nort»; dep. 1740: nord. Ac. 1694-1798: toujours majuscule; depuis 1835: majuscule quand le mot désigne une aire géogr. (peuples du Nord), ailleurs minuscule (l'étoile du nord), mais ex. avec majuscule supra B. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1140 norht emploi adv. «dans la direction du point cardinal opposé au sud» (GEOFFROY GAIMAR, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 961); 1155 subst. north «direction, point cardinal opposé au sud» (WACE, Brut, 1272 ds T.-L.); 1174-76 nort (GUERNES DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, éd. E. Walberg, C.f.m.a., 5652); b) 1572 perdre le nord (Correspondance du Cardinal de Granvelle, t.4, Bruxelles, 1884, p.351: Le duc a perdu le nort, et ne sçait où il en est); 2. 1155 adj. «situé du côté du nord» porte nort (WACE, Brut, 4120 ds T.-L.); 3. 1160-74 «vent du nord» (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, II, 434); 4. a) 1160-74 «pays nordiques» (ID., ibid., 430-431); b) 1690 «région, contrée située au nord d'un pays» le Nord d'Écosse (FUR.). Terme d'orig. germanique, empr., d'abord en Normandie d'où il est passé dans l'usage des autres régions, au vieil angl. norpb att. dep. le IXe s. (FEW t.16, p.601b; NED). Fréq. abs. littér.:5635. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 9493, b) 5922; XXe s.: a) 4523, b) 9972.
DÉR. Nordir, verbe intrans., mar. [Le suj. désigne le vent]. Tourner au nord. Le vent qui était sud-ouest semble nordir, il est nord-ouest (H.-Ph. D'ORLÉANS, À travers banquise, 1907, p.60). []. 1re attest. 1868 (LITTRÉ); de nord, dés. -ir.
BBG. —GOOSSE 1975, p.29. — GUTMANS (T.). Une Terminol. occ. unifiée dès le M. Âge. Linguistique. Paris. 1970, t.6, pp.147-151. —HAMELIN (L.-E.). Un Ex. de terminol. sc.: le nord. In: Colloque Internat. de Terminol. 6. 1977. Pointe-au-Pic. Québec, 1979, pp.61-78; Pt gloss. nordique du Canada. Meta. 1954, t.19, n°3, pp.154-158. — Le Nord et son lang. Néol. Marche. 1979, n°5, pp.13-157; n°6, pp.177-313.

nord [nɔʀ] n. m. invar. et adj. invar.
ÉTYM. 1549; north, v. 1138; nort, v. 1155; empr. de l'anc. angl. north.
———
I N. m.
1 Celui des quatre points cardinaux correspondant à la direction du pôle qui est situé dans le même hémisphère que l'Europe et la majeure partie de l'Asie. Septentrion (poét.). || Actuellement le nord géographique correspond assez exactement à la direction de l'étoile polaire (nommée aussi parfois [1688] Étoile du Nord). Se diriger au nord, vers le nord. || L'île (cit. 6) de la Cité avec ses deux ponts, l'un au nord, l'autre au midi. || Le vent tourne au nord ( Anordir), s'établit au nord. Aquilon (poét.), bise, borée (poét.), étésien (vents étésiens), mistral, tramontane.Le Nord : le vent du nord personnifié (→ Furie, cit. 14, La Fontaine).
1 Ou l'adieu du chasseur que l'écho faible accueille
Et que le vent du nord porte de feuille en feuille.
A. de Vigny, Livre moderne, « Le cor ».
Nord magnétique, indiqué par l'aiguille aimantée et différent du nord géographique ( Boussole). — ☑ Fig. Perdre le nord. Perdre (la boussole, le nord, la tramontane…).
Au nord de… Dans une région située dans la direction du nord par rapport à un lieu donné. || Au nord de la Loire (→ Linguistiquement, cit.). || Paris est au nord d'Orléans. Dessus (au-).
(1690). En parlant de l'exposition d'un lieu en face de ce point cardinal. || Grenier dont la lucarne est au nord (→ Araignée, cit. 10). || Pièce exposée au nord, en plein nord.
2 (…) la chambre à coucher de Valentine, qui avait été choisie pour faire fonction d'atelier, comme étant la seule pièce de l'appartement dont la fenêtre donnât au nord, et dont, par conséquent, la lumière fût toujours la même.
Stendhal, Féder, III.
2 (V. 1155). Ensemble des pays situés près du pôle Nord.Partie d'un ensemble géographique qui est la plus proche du nord.REM. De nos jours, on écrit Nord dans ce sens avec une majuscule.
Spécialt. (Vieilli). Ensemble des pays froids et lointains de l'Europe septentrionale ou orientale (Pologne, Prusse, Russie, Suède…). Nordique. → Aurore, cit. 32; impératrice, cit. 3; 1. mannequin, cit. 2. || « C'est du nord aujourd'hui que nous vient la lumière » (cit. 35, Voltaire).
Le nord de l'Europe opposé au Midi (cit. 13, 14 et 15). || Pays (→ Idée, cit. 55), peuples du Nord. Nordique. || Bruges, la Venise du Nord.
3 Il y a dans l'Europe une espèce de balancement entre les nations du midi et celles du nord. Les premières ont toutes sortes de commodités pour la vie, et peu de besoins; les secondes ont beaucoup de besoins, et peu de commodités pour la vie (…) L'équilibre se maintient par la paresse qu'elle a donnée aux nations du midi, et par l'industrie et l'activité qu'elle a données à celles du nord. Ces dernières sont obligées de travailler beaucoup, sans quoi elles manqueraient de tout, et deviendraient barbares.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXI, III.
(1690). En parlant de la France et surtout par oppos. au Midi, au Sud. La moitié de la France qui se trouve le plus au nord (→ Français, cit. 5). || La France du Nord (→ Joug, cit. 5). || Les gens, un homme du Nord (→ Midi, cit. 16 et 17).L'ensemble des départements qui se trouvent le plus au nord de la France (Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne…). || La région du Nord (→ Minier, cit.). || Les industriels, les mineurs du Nord. || L'ancien réseau des chemins de fer du Nord. || La gare du Nord à Paris.
Le Grand Nord : la partie du globe terrestre située près du pôle nord. || Qui est situé, qui habite dans le Grand Nord. Hyperborée; hyperboréen.
4 On peut définir rapidement le Grand Nord (…) comme la partie de l'hémisphère septentrional située à la limite extérieure de la ligne de croissance des arbres, c'est-à-dire aux environs du 65e degré.
Paul del Perugia, le Grand Nord, p. 6.
… du nord. || Afrique du Nord (→ Armée, cit. 14). || Amérique du Nord. || Corée du Nord. || Mer du Nord (→ Libérer, cit. 8).
———
II Adj. invar. Qui se trouve au nord. || Hémisphère Nord. Boréal (→ Hiver, cit. 7; 2. montre, cit. 5). || Pôle Nord ( Arctique). || Latitude (cit. 2) nord. || La moitié nord de la France. Septentrional. || Les côtes nord de la Bretagne. || Les croisillons (cit.) nord et sud du transept. || Le portail nord d'une cathédrale.
CONTR. Midi, sud.
COMP. et DÉR. Anordir, nord-africain, nord-américain, nord-coréen, nord-est, nord-européen, nordique, nordir, nordisme, nordiste, nord-nord-est, nord-nord-ouest, nord-ouest, nord-vietnamien.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nord — nord …   Dictionnaire des rimes

  • nord- — ⇒NORD , élém. de compos. Élém. entrant dans la constr. d adj. et de subst. comprenant 2, 3 ou 4 élém.; les élém. suiv. sont des mots fr. désignant un point cardinal, une subdivision math. de la rose des vents (quart) ou une réalité géogr.,… …   Encyclopédie Universelle

  • nord — s.n. sg. 1. Unul dintre cele patru puncte cardinale aflat în direcţia stelei polare; miazănoapte. (Adjectival) Polul Nord. ♦ Nord magnetic = direcţie în care se îndreaptă întotdeauna vârful unui ac magnetic. ♢ loc. adj. De nord = nordic. 2. Parte …   Dicționar Român

  • Nord — bezeichnet: eine Himmelsrichtung, siehe Norden eine Kurzform von Nordwind, siehe Wind Nord Aviation, einen französischen Flugzeughersteller die Kurzform des Antriebstechnik Herstellers Getriebebau Nord NORD (Magazin), ein Werbemagazin Nord (Film) …   Deutsch Wikipedia

  • Nord — may refer to: Places: Nord, California, an unincorporated community in Butte County, California Nord (French department), a department in northern France Nord Department (Haiti), a department in northern Haiti Nord, Greenland, a military and… …   Wikipedia

  • nord — nòrd s.m.inv., agg.inv. AU 1. s.m.inv., punto cardinale che nell emisfero boreale è indicato dalla direzione della stella polare: le nuvole arrivano da nord (simb. N); il vento del nord, la tramontana | la direzione grossolanamente identificata… …   Dizionario italiano

  • nord — NORD. s. m. Plusieurs escrivent Nort. Septentrion, La partie du monde qui est opposée au Midi. L Estoile du Nord. l aiguille aymantée se tourne vers le Nord. ce pays est borné au Nord d une telle riviere, a au Nord une telle province. les Pays du …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Nord — [nɔrt]: <ohne Artikelwort, nicht flektierbar>: Norden: der Wind kommt aus, von Nord; Menschen aus Nord und Süd kommen zusammen. * * * Nọrd I 〈ohne Artikel; Abk.: N〉 = Norden ● Stuttgart Nord II 〈m. 1; poet.〉 Nordwind ● tagelang blies ein… …   Universal-Lexikon

  • NORD — Работа в NORD 2.0 Разработчик Прудковский А. Г. Последняя версия v3.5b 1996г Лицензия Закрытое ПО Состояние …   Википедия

  • nord — /nɔrd/ (ant. norte) [dallo sp. norte, fr. nord (dall ingl. north )]. ■ s.m. 1. (geogr.) a. [anche con iniz. maiusc., uno dei quattro punti cardinali, determinato approssimativamente, nell emisfero boreale, dalla direzione della stella polare: un… …   Enciclopedia Italiana


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.